Livre libre


le site de tous les livres

<
Livre libre
Bookmark and Share


auteur : Cosmos Eglo
titre : Du sang sur le miroir
éditeur : l'Harmattan
genre : Roman historique
format : Format livre de Poche, di
nbpages : 206
résumé : Le meurtre de deux étudiants provoque des soulèvements populaires qui secouent le Togo, pays dirigé d'une main de fer par le général Télou, un protégé de la France.
Alors l'Élysée, s'inspirant de ces soulèvements matés dans le sang, s'empresse de fabriquer ''quelque chose plus beau que le fusil'', ce quelque chose dont le chef d'État français confie la recette aux chefs d'État d'Afrique francophone à La Baule.

Ainsi, revenu de La Baule, le général Télou décrète précipitamment le multipartisme politique et, dans la foulée, fait organiser des élections présidentielles pluralistes dont il sort perdant. Mais avec l'appui de l'Élysée, l'armée togolaise interrompt le processus électoral. Et, pendant qu'une crise politique sans précédent paralyse le Togo, Kodjo, devenu Premier ministre grâce aux intrigues menées par la France, va rapidement se rendre compte qu'il est témoin désabusé d'un projet ténébreux mené par l'Élysée pour asseoir la dictature non seulement au Togo mais ailleurs en Afrique : truquage d'élection, coups bas, violence, assassinats politiques, manipulation de Constitution, démocratie sur fond de dynastie ...

Entretemps, devenu le pivot d'une guerre secrète entre la France et les États-Unis d'Amérique, et enfin démasqué dans son double jeu entre les deux puissances ennemies, Kodjo se retrouve déchu de ses prérogatives. Pis, la France ordonne son assassinat. Alors, pour survivre, Kodjo choisit de faire chanter l'Élysée...


adresse de vente du livre ( indiquée par l'auteur et sous sa responsabilité ) :

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=37824



Vous souhaitez modifier l'adresse de vente de l'ouvrage
cliquez ici


Exprimez-vous sur le Forum
COMMENTAIRES


2014-10-29

Du sang sur le miroir est plus qu'un roman. C'est l'angoisse d'une Afrique martyrisée, une Afrique à l'agonie, broyée entre la dictature militaire et la politique double-standard des puissances occidentales qui pronent démocratie devant les caméras de télévision, et, dans l'ombre, entretiennent les dictateurs pour sauvegarder leurs interets.

Antoine Jean-Michel
Bordeaux

*************************************

2014-10-28

Comme c'est grisant de constater que ce livre refait surface, après tant de tentatives faites au Togo et en France pour museler sa publication.
C'est une intrigue émouvante qui éclairte le lecteur sur les affres de la dictature en Afrique, et l'ambiguité de la politique étrangère de la France.

Francis Lesol
Rome

*************************************

2014-10-18

En ce qui concerne la valeur littéraire de cet ouvrage, je trouve que c’est une intrigue émouvante, moulée dans un style éloquent. Seulement, ce n’est là qu’une opinion personnelle que j’exprime. Par contre, je crois qu’il serait faux d’affirmer que cet auteur ne veut pas se montrer en public. Je suis membre de l’association française Les Français du monde. En décembre 2012, cet auteur avait animé une conférence de presse à Berlin, organisée par notre association en Allemagne.
Par ailleurs, pour un auteur dont la vie se trouve en danger à cause d’un livre, il faut comprendre qu’il se doit de faire preuve de prudence.

Alain
Paris


*************************************

2014-10-15

Je partage les opinions de Jannette. J’ai lu ce livre à Bordeaux. C’est un récit qui nous plonge dans les eaux troubles de la politique : discours hypocrites, promesses creuses, culte du faux, recours aux coups bas, exaltation de la violence et du crime comme méthodes de conservation de l’exercice du pouvoir. C’est aussi une diatribe contre le Quai d’Orsay et l’Élysée, les deux mamelles de la dictature en Afrique francophone. Du sang sur le miroir est vraiment un chef-d’œuvre ! Mais il serait beaucoup plus intéressant que l’auteur sorte de l’ombre et se fasse connaître, lui et ses œuvres.
Florence A. Togla
Liège


*************************************

2014-10-12

On ne vocifère pas pour se taire !
J’ai lu avec intérêt Du sang sur le miroir, écrit par le Togolais Cosmos Eglo, réédité et republié par l’Harmattan en septembre 2012. L’ouvrage, du genre roman, est une intrigue politique qui, à première vue, se veut une version romancée de faits réels survenus au Togo. Le récit est passionnant, le style vif, désinvolte et plein d’humour. L’histoire rompt avec le traditionnel « roman du village », pour tacler des problèmes contemporains qui gangrènent l’Afrique: coups d’État, utilisation de l’armée à des fins politiques, détournements de fonds publics, culte de la personnalité, manipulation de Constitution, duplicité de la France, etc.
Le héros, Kodjo Médiros, et l’antihéros, le général Telou, partagent, à quelque chose près, les mêmes caractéristiques : la soif du pouvoir !

A ma connaissance, cet ouvrage avait été publié pour la première fois par Edilivre en janvier 2009. Edilivre, cependant, supprima la publication du livre en février 2011. Un site Internet (wikibin.org/.../cosmos-akoete-eglo-writer-and-human-rights-activist.html)laisse savoir que l’éditeur, à l’époque, avait évoqué des menaces qui pèseraient sur lui. Ce même site révèle que les autorités ghanéennes auraient exercé des pressions sur l’auteur, alors qu’il se trouvait en exil au Ghana.

Voici mon message personnel pour Cosmos Eglo. Cher monsieur, congratulations pour ton livre, mais ce serait plus intéressant de te faire connaître au public. En tant qu’écrivain engagé, tu te dois d’assumer tes responsabilités, conscient des risques inhérents à ton engagement. On ne vocifère pas pour se taire ! L’oppression se nourrit non seulement du silence, mais surtout de la peur des opprimés.
Jeannette Assiba Kugblenu
Journaliste, Nantes


*************************************



Proposer un commentaire

Bienvenue dans Adobe GoLive 6

Merci d'attribuer une note à ce livre

0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Indiquez votre email :

Bienvenue dans Adobe GoLive 6 ce livre a obtenu 4.5 points sur 10

Livre libre
©Livre libre