Livre libre


le site de tous les livres

<
Livre libre
Bookmark and Share


auteur : Annie Pétrel-Mathieu
titre : La mémoire en pointillés
éditeur : Editeur à préciser
genre : Roman
format :
nbpages : 248
résumé : Léna a trente ans. Libraire à Volone – quelque part entre Wissant et Boulogne, sur la Côte d'Opale – elle est fantasque et rêveuse, passionnée de littérature, et aime par-dessus tout jouer avec les mots. A ses heures perdues, elle recueille des moments de vie, tentant de figer sur le papier l'éphémère.

Une collection naît ainsi, d'une promesse faite à Jeanne, une parente qui se perd peu à peu dans les limbes de l'oubli. Ces fragments se nourrissent aussi des jolies histoires de Madeleine, sa voisine de palier, de Jacques, un ancien marin haut en couleur, de Monsieur Claude, l'instituteur à la retraite aux talents de conteur indéniables...

Et si se plonger dans les récits des autres, tous ces personnages qu’elle côtoie et écoute avec un plaisir infini, était une façon d’échapper à la solitude, de se libérer d'elle-même... ou de Philippe ?


adresse de vente du livre ( indiquée par l'auteur et sous sa responsabilité ) :

http://assyelle.com/Page_Memoire.htm



Vous souhaitez modifier l'adresse de vente de l'ouvrage
cliquez ici


Exprimez-vous sur le Forum
COMMENTAIRES


2016-06-24


Le coin lecture : La mémoire en pointillés - Annie Pétrel

Facebook - Martine Seck·jeudi 23 juin 2016

Léna, 30 ans, est libraire à Volone, petite ville nichée quelque part sur la côte d’Opale entre les caps Gris-Nez et Blanc-Nez. Elle vit entourée d’histoires, celles écrites dans les livres, celles racontées par Monsieur Claude, le client privilégié, Jacques, le marin, Madeleine, la voisine de pallier, Jeanne, la tante qui perd peu à peu le fil des souvenirs. Léna collectionne les souvenirs des autres pour essayer d’oublier les siens, ceux qui la lient à Philippe, cet homme rencontré trop tard car déjà épris de Mélanie. Ils se sont rencontrés dans le train, ont parlé de livres, ont pris le café ensemble, puis mangé, puis sorti... Ils ne se quittent pas. Et cette phrase qui tourne en boucle “on était faits pour vivre ensemble”. Pourquoi a-t-il dit ça ? Poussée par ses amis pour dévoiler son amour secret, elle est prête à tout révéler à Philippe. Mais c’est trop tard, encore une fois. Elle apprend son mariage avec Mélanie et ne peut plus parler.
L’hiver passe en état de léthargie, de tristesse, de doute, d’indécision... Les rendez-vous avec Philippe ne cessent pas pour autant et le tourment ne la quitte plus. Quand le printemps arrive, elle refait surface et pour combler sa peine, elle fuit dans les bras d’un autre, Matthieu rencontré au hasard d’une panne sur le bord de la route. Elle essaie de ne pas comparer, de trouver du charme, de la tendresse là où tout n’est que succédané. Elle tente de se convaincre mais cette relation ne satisfait au final aucun des deux. Et se termine. Alors commence un jeu de piste qui s’achèvera... je ne vous dis pas comment (mais on s’en doute, non ?).
Ces pages sont poétiques, emplies de douceur même si la douleur du souvenir qui s’efface est omniprésente. Nous suivrons donc les circonvolutions de Léna, si proche des héroïnes qui peuplent les étagères de sa librairie, personnage un tantinet fantasque mais pas très visionnaire. Car comment ne pas se rendre compte que sa relation avec Philippe est autre chose qu’une simple amitié ?
Après la brutalité d’un pays en guerre livrée dans les pages de Terre Ceinte, un coin de ciel bleu et un rayon de soleil s’est dévoilé ce matin en refermant le livre d’Annie Pétrel-Mathieu .


*************************************

2015-07-08

J’ai pris grand plaisir à lire ce roman composé de petits chapîtres dont le ton varie au fil d’une histoire qui reste imprévisible jusqu’aux dernières pages. Contrairement à mes premières impressions, il ne s’agit pas uniquement du défi personnel de Léa, personnage central, qui cherche à aider sa tante dont la mémoire s’effiloche. Il y a plusieurs personnages, aux sensibilités très variées, qui orbitent autour de Léa, ces amis représentent les différents intérêts de Léa, ses humeurs changeantes, ses contradictions, ses choix qui m’ont tout d’abord semblé mauvais et son incertitude générale. J’ai trouvé cette façon de peindre le portrait d’une jeune femme un peu perdue très perspicace. Au départ, les touches impressionnistes se succèdent, jusqu’à ce qu’on apprennent à mieux la connaître. Léa se trouve coincée par les circonstances et pour dire vrai, c’est son choix sentimental qui m’a le plus déconcertée. Mais il explique que Léa se fascine pour les anecdotes des autres (proches et des inconnus), sa tête remplie de citations et références litéraires en tout genre, une libraire qui ne sait comment combler son manque d’histoire personnelle qu’avec des rêves irréalistes. J’ai aimé sa compagnie car Léa ne me ressemble pas du tout ; elle s’applique là où je tournerais le dos. Il manque toujours une pièce à son puzzle mais elle persiste : une Cendrillon avec encore des illusions. En effet, Léa n’est pas une personne triste, ni une intellectuelle au sens péjoratif du terme ; elle se nourrit de pâtisseries et des couleurs qui l’entourent : elle a beaucoup de joies à partager. Si seulement… Oui, je me suis prise à vouloir résoudre, avec elle, ‘le problème avec Philippe’ et me suis sentie impliquée dans son histoire. Une histoire d’amour, un conte moderne en sorte. L’auteur est parvenue à enchaîner les moments de tristesse avec des moments d’humour et a su communiquer monotonie et intrigue (entre autre) avec grand succès. Talent descriptif indéniable et grand don d’observation, j’espère pouvoir lire un deuxième roman d’Annie Pétrel-Mathieu très bientôt.
Sabine Clarke


*************************************

2015-03-26


Ce roman est un bouquet de sentiments où se mêlent à la fois la gaité, l'humour, la souffrance, l'attente, l'espérance et surtout l'Amour triomphant.
Nous avons aimé et accompagné Léna dans sa quête du bonheur, si difficile à atteindre, où l'esthétique et la beauté de l'âme et du cœur se dévoilent.
l'Humain, au sens noble du terme, a toute sa place ; pas de violence, pas de vulgarité, ce qui change pour une fois.
Une belle histoire comme on aimerait en lire plus souvent, qui nous apporte sérénité et apaisement.
A quand le prochain roman ?
Denise et Louis P.


*************************************

2015-02-13



Superbe roman j'ai beaucoup aimé la façon d'écrire de l'auteur

Attachante Léna !!j'ai partagé ses peines,ses joies,et ses désillusions!!!

Belle histoire tres agréable à lire

A quand le second?

Daniele H

*************************************

2015-02-08

Article publié dans la rubrique "Le kiosque" du site du Conseil Général de Seine-Maritime concernant "La mémoire en pointillés"

[...] "Ce roman pétri d’humour et de sensibilité met en scène une héroïne attachante qui tente, par le pouvoir des mots, de la littérature, de l'imaginaire et des émotions d'affronter les difficultés de la vie".

http://www.seinemaritime.fr/decouverte/le-kiosque.html…


*************************************

2014-12-31

Ce roman est publié à compte d'éditeur par les éditions Assyelle.

*************************************



Proposer un commentaire

Bienvenue dans Adobe GoLive 6

Merci d'attribuer une note à ce livre

0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Indiquez votre email :

Bienvenue dans Adobe GoLive 6

Livre libre
©Livre libre