Livre libre


le site de tous les livres

Livre libre

auteur :  Annabel
titre : Les Plumes
éditeur : Ex Aequo
genre : Policier
format : 13,5X21,5
nbpages : 264
résumé : En plein coeur des années 20, le détective Simon, Italo-Stéphanois et Parisien par obligation, exerce son métier avec cynisme et acharnement. Il mène des enquêtes sans intérêt, se bornant à retrouver des chiens de riches, égarés et prendre en faute des maris adultères. Jusqu'au jour où la théâtrale Lady Hurbery lui demande de retrouver un tableau pour lequel elle a posé nue et qui, s'il était dévoilé, pourrait la compromettre. Le peintre Millet vient de mourir et la dame clame haut et fort avoir été sa maîtresse et eu un enfant avec lui, comme des dizaines d'autres jeunes femmes attirées par l'héritage du peintre millionnaire. Dès son arrivée en Angleterre, il rencontrera Lord Arthur Hurbery, homme de caractère et cocu résolu, qui le chargera d une enquête parallèle à celle dont sa femme avait chargé le détective. Alors que Simon vient de passer sa première nuit dans le Manoir des Hurbery, on retrouve la Lady sauvagement assassinée dans sa chambre. C est la première enquête de Simon. À travers l Angleterre aristocratique et aidé par son comparse Bébert, dit Albert de la Martinière, aristocrate repenti, Simon ira de meurtre en meurtre, se cognant à cette noblesse anglo-saxonne qu il prendra plaisir à déranger. Une enquête difficile et longue durant laquelle il devra affronter l inflexible Inspecteur Adams de Scotland Yard et qu une chasse à la grenouille du petit Johnny, fera grandement avancer. Les personnages sont drôles, libres et émouvants et abusent tous de la bonne chère et de la vie, comme Simon le fait par nécessité et par pessimisme. Amateur de vin, de bonne chère, d alcool et de tabac, le détective Simon résoudra cette enquête avec les moyens que les Années folles mettent à sa disposition, non sans mal, mais avec humour et impudence.
http://editions-exaequo.fr

auteur : Patricia Levy
titre : La Galante
éditeur : Ex Aequo
genre : Roman
format :
nbpages :
résumé : Patricia LEVY enseigne à l’Université d’Orléans. Elle écrit depuis 1995. La Galante, son septième ouvrage, nous propose une échappée vers les replis tourmentés du désir. L’auteur esquisse, en touches légères, le portrait d’une femme d’aujourd’hui, éprise d’absolu, en proie à une réalité qu’elle transfigure avec toute la force de ses illusions. La Galante rejoint la cohorte brillante des héroïnes dédaignées, insoumises et qui brandissent comme unique étendard, la force sans faille de leur sentiment. On pense parfois à Emma Bovary, à Madame de Clèves, on perçoit le cœur qui palpite comme unique viatique. Il faut avoir vécu les affres de l’attente et du manque, avoir éprouvé la sublime douleur pour comprendre la passion qui, tout à tour, unit et sépare les amants dépeints par l’auteur. Patricia LEVY nous offre ici une superbe fresque où les cœurs et les âmes se disputent la primauté sur les corps...
http://www.editions-exaequo.fr/shop/article_9782359620429/La-Galante.html?shop_param=cid=1&aid=9782359620429&

auteur : Philippe Ayraud.
titre : Des cadavres dans le placard
éditeur : Ex Aequo
genre : Policier
format : 13 X 20
nbpages : 130
résumé : Recueil de nouvelles de Philippe Ayraud. Format 13 x 20 - 130 pages. Des cadavres dans les placards s’intéresse aux non-dits, aux occultations de la mémoire, qu’elle soit individuelle ou collective. Les personnages de ces nouvelles ont tous un compte à régler avec leurs attitudes passées, parfois même avec l’Histoire. Derrière les apparences interroge l’envers du décor : la réalité des choses et des êtres est-elle bien celle que nous percevons ? Les protagonistes de ces récits, individus ou peuples, apprendront, hélas à leurs dépens, que les apparences sont souvent trompeuses…
http://www.editions-exaequo.fr/shop/article_9782359620085/Des-cadavres-dans-les-placards.html?shop_param=cid%3D1%26aid%3D9782359620085%26

auteur : Bernard COAT L
titre : Du sang sur les docks
éditeur : Ex Aequo
genre : Thriller
format : 20X18
nbpages : 166
résumé : Polar social. L'action se déroule dans un port de l'Ouest de la France. Le Héros, Bernard Balzac, est venu se reposer et peindre dans sa ville natale. Malgré lui, il est happé dans les méandres d'une enquête policière dont les indices ramènent sans cesse vers son petit monde... Il va devoir côtoyer le pire, la misère, la drogue ; il va plonger au fond de secrets qu'il aurait souhaité toujours ignorer. Il sera obligé de participer aux investigations, et grâce à ses connaissances artistiques dénouera une intrigue sordide. Les personnages sont sombres et l'humour du héros renverse parfois cette tendance, mais il reste seul. Du sang sur les docks est un roman noir social, car on y explore les bas-fonds, la société est dépeinte avec lucidité même si la fiction y conserve toute sa place.
http://www.editions-exaequo.fr/shop/catalog/details?shop_param=aid%3D9782359620481%26

auteur : Marie Torres
titre : On ne badine pas avec la mort
éditeur : Ex Aequo
genre : Théâtre
format : 13x21
nbpages : 80
résumé : Tout commence avec l’éternel trio : le mari, la femme et l’amant. L’un d’eux va disparaître. Le mari ? Tout juste. L’originalité est que, ici, c’est lui qui le demande à l’amant. Enfin, pas tout à fait. « Je ne vous demande pas de me tuer mais de me rayer de la liste des vivants ». Comment ? L’amant étant cardiologue, il lui sera facile de le déclarer « mort » après une pseudo-crise cardiaque. Pourquoi ? Pour échapper à l’audit de son agence immobilière qui révèlerait ses détournements de fonds. Une solution qui résoudrait les problèmes du mari mais aussi ceux des amants : la femme retrouverait sa liberté et toucherait le capital de l’assurance vie souscrite par son mari. Le mari disparaît. Les amants s’épousent Mais tout bascule lorsqu’un inspecteur de police sonne à leur porte : une lettre anonyme, adressée à la compagnie d’assurance, les accuse d’avoir empoisonné le mari. Le corps doit être exhumé. Pris de court, les époux taisent la vérité attendant la réaction de l’inspecteur devant le cercueil vide tout en pensant que seul le mari peut être l’auteur de la lettre. Cependant, le mari est bien et bel dans sa « dernière demeure ». S’il est mort, c’est qu’il a été empoisonné et tout accuse le jeune couple. Qui a tué ? L’inspecteur apporte une réponse inattendue : la mort est due à une cause naturelle. Affaire classée. Mais pour le jeune couple elle ne l’est pas : pourquoi le mari est-il mort ? Qui a donc écrit la lettre anonyme et dans quel but ? C’est justement en retrouvant son auteur que l’inspecteur finira par démêler cette affaire.
http://editions-exaequo.fr/shop/article_9782359623277/On-ne-badine-pas-avec-la-mort%2C-de-Marie-Torres.html?sessid=eiskiqKhlhPt2NhPSReRQfobtgvm9ax3pGYQWIurBldvgh91k6rshSYXA0AORz0S&shop_param=cid%3D1%26aid%3D9782359623277%26

Livre libre
©Livre libre