Livre libre


le site de tous les livres

Livre libre

auteur : Julien GABRIELS
titre : Stratagème hors la loi
éditeur : Le Manuscrit
genre : Roman
format :
nbpages : 317
résumé : La mission de Barbara, Pierre et William : récupérer une cassette dans une Lincoln dont on a commandé l'explosion à distance. Les trois protagonistes vont servir de champ d'expérimentation à Ralph Olson, membre de la CIA, qui met en œuvre un stratagème illégal afin de combattre le terrorisme. A Paris, André Noilou, sous deux identités, tente de résoudre l'énigme de l'attentat, qui le conduit en Angleterre, jusqu'au manoir d'Olson. La découverte du contenu mystérieux de la cassette le mène sur une nouvelle piste.
http://www.manuscrit.com/catalogue/auteur.asp?idAuteur=4903

auteur : magloire mpembi nkosi
titre : cri de femme
éditeur : Le Manuscrit
genre : Théâtre
format : roman
nbpages : 92
résumé : Cri de femmme est paru en juin 2008 aux Editions Le Manuscrit. Il s'agit d'une pièce de théâtre racontant l'histoire d'Aline, une jeune prostituée qui décide de changer de vie. Mais le chemin de la vertu est parsemée d'embûches qu'Aline affronte avec courage et détermination jusqu'à la rencontre d'un prêtre catholique, le jeune idéaliste Abbé Auguste.
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=11446

auteur : jean-françois lasno
titre : je(h)an
éditeur : Le Manuscrit
genre : Roman
format :
nbpages : 150
résumé : deux existences pour une même âme. Deux vies qui se retrouvent par-delà les siècles: c'est l'histoire de jean/jehan.
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=7068

auteur : davy adamy
titre : le patchwork d'asmodée
éditeur : Le Manuscrit
genre : Nouvelles
format :
nbpages : 75
résumé : Le narrateur, ayant passé un pacte avec Satan, dévoile son imaginaire à travers des personnages qui semblent avoir élargi la palette des péchés capitaux: la gourmandise et la luxure côtoient le mensonge, la dissimulation, la trahison, l'appât du gain, le voyeurisme. Une galerie de noirs portraits, dans un décor rouge...sang.
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=13844

auteur : jean pierre brinet
titre : l'amour pour remède
éditeur : Le Manuscrit
genre : Roman
format :
nbpages : 209
résumé : Un parcours de vie chaotique En 2050, l'amour est toujours le plus fort Francois est alcoolique et va retrouver sa dignité grâce à une rencontre à la beauté irréelle. Il va ainsi accomplir un long voyage fait de désillusions, de désespoir mais aussi de joie et de nouveaux sentiments qui lui étaient jusque-là inconnus. La guérison de cette dépendance qui l'entraînait dans les abîmes de la déchéance, se fera aussi grâce à son ami de travail, un cuistot qui le prend en amitié malgré son penchant pour l'alcool. Il va même renouer, petit à petit, des liens avec une famille qui s'était éparpillée dans la douleur et le malheur, à cause d'autres vices...
http://www.manuscrit.com/commander.aspx?id=12082

auteur : Marie Barrillon
titre : Emilie entre fabulations et vérités
éditeur : Le Manuscrit
genre : Roman
format : 14 x 22,5
nbpages : 124
résumé : Si on vous demandait de raconter vos 10 dernières années, avouez que ce ne serait pas évident… Ou même vos 5 dernières années... Tant de choses se déroulent ne serait-ce en une année ! Emilie, elle, l’a fait. Elle est revenue sur les 90 années de sa vie et nous la narre, d’histoire en histoires, de la guerre à l’amour, du modernisme à mai 68, pour des émotions et des sensations comme peu savent les transmettre.
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=9319

auteur : Jacqueline Wautier
titre : Du désir d'enfant au désir de soi? / L'homme à l'épreuve de la génétique et des technosciences
éditeur : Le Manuscrit
genre : Essai
format :
nbpages : 530
résumé : Essai de philosophie anthropologique et bioéthique. Poursuivant l’analyse des liens et liances formant «humanité» , cet essai confronte des savoir-faire innovants à l’individu, celui-ci à ses latitudes et ces dernières à leurs points d’achoppement. Pluridisciplinaire, la tâche est également plurielle. En effet, l’évolution technologique recouvre développements processuels et pondérations factuelles, interférences contingentes et options décisionnelles. Ou encore, choix pragmatiques et soucis éthiques : où interviennent les singularités, interagissent les individualités, s’opposent les intérêts et se catalysent les opérativités. Par suite, nous insisterons sur les différents changements de perspective: car les schèmes directeurs et les pulsions motrices glissent du désir d’enfant au projet de parentalité ; de la parenté généalogique au lien causatif et d’une pulsion peu ou prou narcissique à une propension prométhéenne. Mais également, de l’affect (d’investissement -par projections, transpositions, liances) à la rationalité . Ou encore, là où s’affrontent instinct égotiste et angoisse existentielle tandis que se répondent passions et compassions, de la continuité mi gamétique mi symbolique à la transmutation (thérapies germinales, méliorations géniques ou chromosomes artificiels). Corrélativement, l’homme passe d’une insertion historique (mode relationnel) à une abstraction nomade procédant des ruptures multiples (mode monadique* ). Il se défait des doubles-nœuds référentiels pour se perdre dans l’explosion des références : le sujet nouveau se désolidarise de la communauté des semblables comme de son propre corps. En ce contexte, la transposition recouvre une dissipation : la communauté se fait phalanstère* et délaisse la maintenance spécielle, culturelle et anthropique pour initier la fin explosive de l’individu – allant donc de la chose pensante cartésienne à la subjectivité cybernétique des transhumanistes. Ou encore, de la conscience sensible (en sa matérialité situationnelle) au Pur Esprit (imprégnant le tout de la matière qu’il englobe) - de la condensation conscientielle (individuée) à la dispersion de conscience (dans le monde, la matière ou le réseau …). Introduction : Imprédictibles en leur devenir, tentaculaires et impétueuses en leurs élans, les nouvelles technologies fascinent ou affolent raison et imagination ; les conviant à d’autres envolées mais aussi à d’autres contractures. Au propre, les possibilités y associées sous-tendent un périple au cœur de la condition humaine : l’homme se laissant peu à peu emporter par le courant torrentueux qu’il produit – le cœur affolé par les écueils et l’esprit captivé par les promesses… Il s’agit là d’un parcours sinueux recelant autant de gouffres abyssaux que d’îlots florissants. D’une aventure fabuleuse au fil d’une histoire construite telle une odyssée dépourvue d’assignation : entre une origine qui se livre et un futur qui échappe – ou s’échappera en embranchements multiples. Equipée collective donc, où l’homme doit maintenir le cap entre deux rives : celle de la déliance effrénée où se désagrègerait l’unité, se déliteraient les liens et s’altèreraient les émotions ; et celle du conservatisme frileux où se figerait l’aventure anthropique (se perdrait la pulsion qui fit se lever, et marcher, les premiers hominidés).
http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=10345

auteur : Jacqueline Wautier
titre : Ce petit rien, ce petit lien?/ L'identité humaine face à l'opérativité techno-scientifique
éditeur : Le Manuscrit
genre : Essai
format :
nbpages : 391
résumé : Essai de philosophie bioéthique et anthropologique. Les biotechnologies nous emmènent en un voyage incertain : entre procréation et re-production, thérapie et transfiguration – ou encore, entre affirmations (du «Je» de puissance volitive) et éclatement (du «soi» d’intimité référentielle). Voyage au long cours, sans chenal ni port d’attache : oscillant, nous faisant vaciller, entre choix multiples, risques potentiels, gains concrets et voies inédites. Mais aussi, entre bifurcations essentielles et pertes ontologiques - satisfactions matérielles et empêchements existentiels. Où conséquemment, aujourd’hui comme hier, l’opérativité en sus, le chemin des hommes se fraie entre soucis et exigences, pulsions et projets, propension centripète et tentation centrifuge… Menu ou fatras ? Insémination artificielle, injection intra cytoplasmique d’un seul spermatozoïde, cession d’embryons, prêt d’utérus, don d’enfant …… Et clonage reproductif ou exogenèse ? Thérapie génique, modification génomique, mélioration rationnelle …… Ou transfiguration singulière, métamorphose anthropique et bifurcation spécielle ? Situations multiples et complexes où l’on glisse de la réparation organique à la conversion fonctionnelle d’abord, de l’extension des possibles à la déconstruction personnale ensuite*. Mais également, du souci empathique à la préoccupation rationaliste, de la demande narcissique à la tentation eugénique …… Et de celle-ci au délire prométhéen recouvrant un désamour de l’humain ? Thèse y soutenue : Les interventions et recherches à dynamique opératoire usuellement regroupées sous l’appellation «technosciences» rencontrent l’humanitude comme la condition nécessaire de leur possibilité - mais cette rencontre de l’efficience créatrice et du pointillé matriciel promet le déploiement de la potentialité aporétique attachée à une enclave organique perméable et à une maintenance identitaire inscrite dans le devenir. Potentialité associée tant à une intériorité se dépliant en extériorité (via une interface dermique -sensorielle) qu’à un monisme* substantiel s’exprimant dans la dualité – c-à-d par corps ou comme corps et par réalisations ou impulsions. Situation où pourrait exploser l’individuation, se dissoudre la conscience, se réduire le devenir, se détisser les réseaux symboliques et s’anéantir les sensibilités ou les émotions… Dès lors, nous présumons que l’humanitude porte en elle son possible létal. Qu’elle concourt à la fin de notre humanité en produisant un domaine existentiel où s’esquisse une (auto)biographie de l’arrachement et de l’incarnation multiple. Où convergent les techniques, les projets sociaux et les aspirations individuelles. Et où l’on observe un rapprochement aventureux des possibles technoscientifiques et du fonds phantasmatique. Nous pressentons que l’homme, cet être de l’entre-deux et de la transgression, produit un processus qui finira par l’extraire de cet «entre-deux» pour donner naissance à «autre chose» ou à autre mode d’être (et de soutenance de cet «être»). Nous soutenons que sciences et technosciences côtoient les lieux extrêmes d’une condition humaine articulée au précaire, aux situations limites et aux synthèses dialectiques du même et de l’autre. Qu’elles agissent sur la complexion, l’intellection, l’affectivité et la sensibilité. Qu’elles affectent potentialités et possibilités, facultés et latitudes - opérant sur le corps et l’esprit et modifiant les réseaux (affectifs et symboliques) ou les liens (familiaux, sociaux, juridiques et économiques). De fait, elles conditionnent l’historialisation et l’historicité, la liberté et l’éthicité, l’humanisme et l’homme - pour finalement transformer l’humanitude et l’humanité, l’hominisation, l’humanicité* et l’humanisation.
http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=9974

auteur : Solène Vosse
titre : L'orage ou la flûte
éditeur : Le Manuscrit
genre : Roman
format :
nbpages :
résumé : Né de l’amitié entre Zélie, alias Zouzou du 93 et Angel, L’orage ou la flûte, Le blablablog.com nous plonge dans les aventures de deux adolescentes de la banlieue parisienne. Zouzou, devenue Top model « malgré elle », fait ses premiers pas à New York, tandis que sa copine Angel restée dans la « téci » se lance dans l’écriture d’un roman, qu’elle rédige jour après jour dans la salle enfumée d’un café. Ce qui lie ces deux-là, c’est un certain humour slamé, un besoin de tendresse quotidien, des rêves plein la tête, des baskets trouées et aussi une même passion pour l’écrivain Céline. L’effet blog est immédiat. Le lecteur, constamment sollicité est invité à entrer dans l’intimité des personnages. L’addiction fait son œuvre.
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=11441

auteur : Akouêtey Hugues d'Almeida
titre : Et la nature apprit à l'homme à parler
éditeur : Le Manuscrit
genre : Essai
format :
nbpages : 237
résumé : L‘homme a appris à parler en imitant la Nature: les objets extérieurs dans leurs formes et leurs mouvements, le cri des animauxs et les divers bruits et sons … ; mais aussi sa nature propre, ses réflexes vocaux et gestuels… Toute la culture humaine est le fruit de ce penchant naturel de l'Homme qu'est l'imitation et qu'il va ériger en méthode. Ainsi le dessin, le chant, la danse, l'art en général sont de nature imitative dans leur principe; mais aussi la science et la technologie:le bateau,l'avion,le radar, la photographie,l'ordinateur etc… sont des copies de principes et processus naturels. Toutes les formes d'écriture ont pour ancêtre commun le dessin qui lui - même est reproduction de la Nature morte et vivante. Le caractère chinois en est l'exemple typique et garde encore les traces de ce passé pictural entre autres caractéristiques. L'imitation scientifique et technologique est une reproduction matérielle de l'objet extérieur. l'imitation expressive et artistique est une reproduction virtuelle de cet objet extérieur,tendant à l'évoquer. En tant que reproduction, toute imitation, qu'elle soit scientifique et technologique,ou au contraire expressive a un lien intrinsèque avec le besoin. Reproduire pour combler le besoin est une attitude qui relève du bon sens le plus élémentaire. Nos premiers besoins ont été induits par les sensations et émotions de toutes sortes auxquels nous soumet le monde environnant ou la Nature tout court: le froid,la faim,la peur des bêtes sauvages ou autres. Pour répondre à ces besoins, il faudra d'abord les évoquer, or l'objet du besoin n'est pas toujours présent à nos yeux au moment où nous cherchons à en parler. Il faudra alors le ressusciter par toutes sortes de moyens. C'est ainsi que le langage humain passera d'une phase de présentation
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=11767

auteur : Norlane Deliz
titre : Cajoleries aguicheuses
éditeur : Le Manuscrit
genre : Érotisme
format :
nbpages : 35
résumé : "Friponne faussement ingénue / Je silhouette malicieuse / Mes vices et mes vertus / Je m'écris audacieuse" En vers libres et en rimes, une jeune femme laisse vagabonder, sensuelle, des mots d'amour légers et coquins... Des mots qui restent trop souvent dans le cœur de chacune ? Amoureuse de la vie et des mots, Norlane Deliz a écrit ces poèmes érotiques en laissant toute sa place au désir féminin.
http://www.manuscrit.com/book.aspx?id=12990

auteur : Marie Barrillon
titre : Leçons de vie
éditeur : Le Manuscrit
genre : Récit
format : 140x225
nbpages : 109
résumé : Il se passe tant d'événements dans une vie. Des gens que l'on aime à s'en décoller la peau du coeur. A s'en tatouer la vie de sourires éternels. D'autres que l'on voudrait ne plus croiser, pas même en pensées, tant ils nous retournent l'estomac en y faisant des noeuds que l'on ne peut plus dénouer. Et puis...et puis il y a les exceptionnels dont on ne parviendra jamais à faire le deuil parce qu'ils ont laissé une emprunte indélébile sur notre vie. Il n'y en a pas beaucoup de ces derniers. Un, deux, trois peut-être...Mais voilà, ils sont passés par là...
http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=5464

auteur : Marie Barrillon
titre : La vie suspendue
éditeur : Le Manuscrit
genre : Récit
format : 140x225
nbpages : 62
résumé : C’est la Sainte Catherine, un jour où pour beaucoup c’est la fête. Mais pour d’autres c’est tout un ciel qui s’effondre. Un ciel où toutes les couleurs du bonheur s’assombrissent jusqu’à paraître noires dans l’infini. C’est le jour de la révélation de la maladie, qui s’incruste et détruit. Elle fait son chemin, mais avant d’anéantir le corps elle détruit un couple à petites doses. Ils vont se battre la peur au ventre à chaque instant. Chaque seconde est une petite victoire. Ils y croient. Mais la maladie est parfois trop forte. Leur amour ne s’en relèvera pas. Pourtant, ils s’aiment, ils sont faits l’un pour l’autre. La vie, elle, en a décidé autrement.
http://www.manuscrit.com/Book.aspx?id=4388

Livre libre
©Livre libre